Another day in Paradise

by Jean GLOB

Bobby Hutcherson, Bouquet, enregistré à New York en 1985

Parfois le Glob n’a rien à dire.
A quoi servirait une suite d’adjectif.
Décrire la beauté de l’instant ? L’émotion ?
La justesse du morceau ? La finesse des musiciens ?
Parler de technique, de modernisme, de singularité et d’innovation ?
Hum, bof.
A quoi bon. D’autres font ça bien mieux que moi.
Et puis, t’es pas aveugle, t’es pas sourd.
Pourquoi en rajouter. Tu te rends bien compte.
Et si c’est pas le cas, passe ton chemin ou garde le pour plus tard.
Mais reviens’y.  Insiste. Persévère.
Et laisse toi cueillir.

J’ai même pas envie de faire mon WikiGlob.
Parce que, oui c’est la rencontre de trois grands virtuoses.
Oui, c’est bien Ron Carter, oui c’est Herbie Hancock et oui c’est Bobby Hutcherson.
Je vais quand même pas mâcher tout ton travail. Et, si t’es un peu curieux tu feras le reste.

J’aurais juste un conseil, plonge toi dans la discographie de Bobby Hutcherson.
Le bonheur est parfois à porter de clic.

Bouquet est tiré de son album de 1966 Happenings.
Un grand album. Un de mes favoris.