New York 2010

by Jean GLOB

New York minute, anNYthing Can Happen
Réalisé par Mathieu Rochet & Nicolas Venancio

« C’est l’underground : c’est ce qui fait de cette ville ce qu’elle est ».

Tout ça sent le hip hop bien frais, la street culture à point et le bon cheese-cake, new-yorkais bien sûr.
Pas vraiment étonnant, les deux réalisateurs étaient déjà à l’origine de la revue Gasface, dédiée aux musiques r&b-hippihoppi-groovy, aujourd’hui disparue.

Bref, tout ça c’est bien, c’est beau, c’est bien filmé. On retrouve ce qui constitue les denières petites branchitudes visuelles du milieu arty/hiphop/underground ; montage rapide et rythmé, images de nuit, la rue, le flou … Terrain déjà bien balisé, donc. Difficile de ne pas penser à la série du HBO, How To Make It In America.  Mais, de toute façon la comparaison est bonne.

Le propos n’en demeure pas moins intéressant. Raconter une ville par l’intermédiaire de six portraits de ses habitants. Une manière d’exprimer comment le rythme d’une ville s’imprime dans nos vies. Certainement plus flagrant encore à New York où le fantasme du rêve américain façonne encore les idéaux, la ville où tout paraît possible, la ville où la culture naît, aussi,et surtout dans la rue.

Le premier c’était le 20 octobre ; Midnight Marauders (oui, comme le disque de 93 d’A Tribe Called Quest). Il en reste encore 5.  Rendez-vous est pris donc.  Tous les mercredis, mon ami.

Chez Arte : http://nyminute.arte.tv/fr/