Ass & Dick

by Jean GLOB

Le chômeur se lève à 12h00
Il met son réveil quand même, histoire de garder un rythme.
Ensuite il glande sur Internet, les réseaux sociaux …
Il aime bien.
Il jubile de voir les autres travailler, commenter les pauses déjeuner, le trajet en métro pendant l’heure de pointe, les soucis de hiérarchie, les collègues chiants, les petites vies bien organisées.
Il se dit que lui, il est différent.

Ensuite, il sort
Tout ce temps libre lui fait tourner un peu la tête
C’est pas toujours facile de trouver une occupation.
Faut le comprendre
C’est du soucis.

Souvent, il va chez des amis
Rien a payé.
Il mange, il boit …
Suffisamment pour ne pas se préoccuper du repas du soir
Il se grise un peu avec les bières des autres
Ça lui évite de trop penser

Il rentre le plus tard possible
Il ne s’occupe de rien
Sa femme de ménage, non rémunérée et consentante, a tout fait.

Les draps sont propres,
Vers 2h00, il se couche,
Sa journée a été bien remplie.
Il est content.
Et demain?
Ce sera pareil.

« J’ai vraiment tout essayé pour trouver du boulot »

Jean Bernard de Libreville – en chômage

Jean Bernard de Libreville, En Chômage, 1966