Funky School

by Jean GLOB

Il est 7h45.
Je sors du lit.
A la vue de la table du petit déjeuner, je refoule un haut le coeur.
Je ne supporte plus cette odeur de laid chaud et de chocolat.
Je  mets des Pitchs dans mon sac à dos.
Je pars, je connais le chemin.
Marche, métro, marche.
J’écrase une crotte de chien.
J’la sens mal cette rentrée.

Devant le collège, un attroupement de parents.
La rentrée des 6émes. Mauvais souvenirs.
Pour certains c’est nouveau, le début. Pour d’autres, c’est déjà une routine.
Je rentre en 4ème. J’suis blasé.
4èmeE. Nouvelle classe. Nouveaux élèves. Nouveaux profs.
Le prof principal attend. Calme et silence obligatoire avant de rentrer.
A côté de moi, Olive.
Il est redoublant.
Je l’admire. Un peu. Il est grand.
Il me regarde, me montre sa poche.
A l’intérieur, des boules puantes.
« C’est pour la fin de journée » y-m’dit comme ça à voix basse.
« Le bizutage ».
J’ai les yeux qui frétillent. J’suis tout excité.
Voilà, j’aime bien la rentrée. La promesse d’une année pleine d’apprentissages, de rebondissements et de découvertes.

Stéphanie, Funky School, 1983