Le roi de l’Oyako-Don

by Jean GLOB

L’Ebi Fry et l’Oyako-don de Bernardou !

Le Glob n’est pas avare de découverte
Et quand il s’agit de bon miam miam il est ouvert à toute proposition…
Gustative, évidemment.

Tout juste remis de son décalage horaire,
Le Bernardou (célèbre race « d’ours » en voix d’extinction) me fait découvrir son fameux plat japonais.
Point de gastronomie astronomique ici.
Rien de bien compliqué (oui oui tout est relatif)
Le plat du jour quoi. Ou plutôt entré+plat.
Enfin, moi j’ai tout mangé en même temps.

Pour l’Ebi Fry (entrée) :
Des crevettes, du jus de citron, de la farine, de la chapelure, et de l’huile.
Pour l’Oyako-Don (plat) :
Du riz japonais (trouvable au Monoprix), un petit poireaux, un oignon, 50 g de blanc de poulet, un bouillon cube, de la sauce soja, un peu de miel, 2 ou 4 oeufs.
Ha oui, et des bières aussi. Parce que bon, le saké, bof.

Ebi Fry :
Eplucher les crevettes et les faire mariner dans du jus de citron.
Dans un récipient préparer une pâte collante et épaisse avec de la farine et de l’eau.
Mettre de la chapelure dans un bol.
Faire chauffer de l’huile (beaucoup) dans une casserole.
Quand l’huile est bien chaude, plonger une crevette dans la préparation de farine, puis dans la chapelure et enfin la faire frire quelques minutes dans le bain d’huile
Recommencer l’opération pour toutes les crevettes.
Les détremper sur du papier abosrbant
Manger tiède.

Oyako-Don :
Laver le riz plusieurs fois et lancer sa cuisson.
Le mieux c’est dans un rice cooker mais ça marche aussi dans une casserole.
Une fois le riz cuit, couper le poireau l’oignon et le poulet en morceaux.
Battre 1 ou 2 oeufs (par personne) dans un bol, ajouter sel et poivre
Dans un wok (ou petite poêle), mettre un demi verre d’eau, la sauce soja, le bouillon cube, un peu de miel et faire rissoler les légumes.
A mi-cuisson ajoutés les morceaux de poulet.
Laisser frire à feux vif  jusqu’à cuisson complète.
Baisser le feu et ajouter l’omelette
Recouvrir.
Dans un bol, mettre du riz et déposer délicatement le tout par dessus.
Déguster bien chaud.
NB : ce plat se prépare à la minute pour chaque mangeur.

Voilà,
Et si le Glob et le Bernardou ont réussi
Tu peux aussi
Alors … Bon Appétit.