Le Tour de France

by Jean GLOB

J’ai fait le tour de France…
Non, ne rions pas
Certes, le plus souvent, je fais le tour de Gisèle, ma fidèle femme de compagnie.
Cependant, aller découvrir des vallées et autres paysages escarpés, dans des contrées encore inconnues, s’avère une nécessité, un acte de bravoure, une épreuve fastidieuse, mais nécessaire.
Cols, sommets et autres monts, ne me font pas peur.
Le dopage ? Connait pas.
J’enfourche mon fidèle destrier et à moi la course, la ligne droite, la côte, la route sinueuse, le sprint final.
Car, je la vois l’arrivée.
Elle est là, devant moi. A bous de bras.
Pédale Jean, pédale, fonce, encore, plus vite, plus vite, vas-y Jean, viiite.
C’est la délivrance. J’y suis. J’ai gagné. J’ai franchis la ligne.
J’ai sué, j’y ai mis toute ma hargne, oui j’ai donné de ma personne, mais ce tour de France je l’ai eu finalement.
J’ai remporté chaque étape.
Alors, cette année, le maillot jaune il est aussi, un peu, pour moi.

© Janol Apin