Un héros très discret

by Jean GLOB

« We can be Heroes
Just for one day »
David Bowie

On sourit d’abord.
Un petit rire léger, sans conséquence, résultat d’un comique de situation évident. L’incongruité d’une scène inattendue, l’absurdité d’une action.
Mais, au final, rien n’est vraiment drôle ici. L’humour ne servant finalement qu’a révélé un peu plus l’ironie froide d’une situation sociale, celle d’immigrants Mexicains vivant et travaillant aux Etats-Unis.

Travailler, économiser et envoyer quelques dollars à sa famille. Ces hommes et ces femmes ordinaires, ceux que l’on croise chaque jour dans la rue, dans le métro, dans un restaurant, dans une arrière boutique, sont les héros d’aujourd’hui.

Dulce Pinzon, photographe méxicaine, s’interroge sur le rôle social et économique de ces travailleurs de l’ombre.
Un statut qu’elle met en miroir de la notion du héros contemporain, une figure désenchantée dans une société en crise.

Sa série Superheroes compte 20 photographies, un hommage rendu à ces figures courageuses. 20 individus grimés en super héros puis photographiés sur leur lieu de travail. En dessous, une légende brève et lacunaire. Le nom, l’origine et la somme envoyée chaque semaine.

Aucun pouvoir, aucun surnaturel, aucun militantisme, les super héros d’aujourd’hui ont rangés leurs supers pouvoirs et se contente d’aider leur communauté, leurs proches à (sur)vivre. Une forme de dévouement sourd et discret.
Un héroïsme du quotidien muet et invisible mis en évidence par une mise en scène humoristique, voire caustique.

Où sont nos super héros ?
Qui sont les héros d’aujourd’hui ?
Ils se cachent, pas loin, derrière le masque de l’anonymat, le voile de l’ordinaire.
Voici leur histoire:

« Superheroes »
La Véritable Histoire des Super Héros.

José Rosendo de Jesús, originaire de Guerrero,
Syndicaliste à New York.
Envoie 700 dollars par mois.

Oscar Gonzales, originaire de Oaxaca
Cuisinier à New York
Envoie 350 dollars par semaine

Minerva Valencia, originaire de Puebla
Nourrice à New York
Envoie 400 dollars par semaine

Noe Reyes, originaire de Puebla
Livreur à Brooklyn
Envoie 500 dollars par semaine.

Bolivar Abril originaire de Quito, Ecuador
Glacier à New York
Envoie 250 dollars par semaine

Luis Hernandez , originaire deVeracruz
Travail dans la démolition à New York
Envoie 200 dollars par semaine

Maria Luisa Romero, originaire de Puebla
Travaille dans une laverie à Brooklyn.
Envoie 150 dollars par semaine.

Federico Martinez, originaire de Puebla
Taxi à New York
Il envoie 250 dollars par semaine

Roy Acosta, originaire de Puerto Rico
Policier à New York
Envoie 300 dollars par mois

Sergio Garcia, originaire du Mexique
Serveur à New York
Envoie 350 dollars par semaine

Alvaro Cruz, originaire du Mexique
Cuisiner et coureur avec son équipe Los Compadres
Envoie 300 dollars par mois

Bernabe Mendez, originaire de Guerrero
Laveur de vitre à New York
Envoie 500 dollars par mois

Ernesto Mendez, originaire de Mexico
Gigolo à Times Square, New York
Envoie 200 dollars par semaine

Paulino Cordozo, originaire de Guerrero
Livreur de légumes à New York
Envoie 300 dollars par semaine.

Dulce Pinzon -
« Superheroes »