What Sadness

by Jean GLOB

« Adieu Tristesse, Bonjour tristesse (…) »
Paul Eluard, A Peine Défiguré, 1932

Oui chers Globeur(e)s,
je suis d’humeur un peu chafouin

Parce que, quelle tristesse les enfants, mais bon sang quelle tristesse !

Etant fort sujet à ces soubresauts climatiques
Ces temps apocalyptiques me rendent tout chagrin.

Mon irritation, exponentiel à la vue du ciel,
m’incite à parler…
Et, les conversations s’engagent facilement, tant je m’agace de cette météo dégueulasse.

Aussi, l’autre jour, alors que je maugréais contre cette persistance du mauvais temps
Une petite vieille s’approche de moi.
(N’ayant plus aucune petites vieilles dans mon entourage, celles-ci m’attendrissent particulièrement et c’est avec plaisir que je m’épanche avec elles sur les petits traquas du quotidien)
Bref, aussitôt, la p’tite vieille me fait part de son désarroi météorologique.
Me parle de son mariage pendant la guerre et de ce jour de 1er mai ou, il faisait si froid, qu’avec son mari, elle était restée près du poêle, les pieds entrelacés sous une couverture.
Puis, elle me prédit que le temps va encore se refroidir et qu’il pleuvra encore des jours durant.

Mais pourquoi, pourquoi tant d’acharnement ?

La p’tite veille, luttant contre le vent, m’explique que tant que sa hanche tire et l’a fait souffrir c’est que le printemps c’est pas pour maintenant.

Arrivé à mon rendez-vous, je fait part de mon désappointement face à ce refroidissement inattendu, de mon impatience printanière et m’empresse de propager la parole divinatoire de la vieillesse.
L’individu assis en face de moi, avec tout l’aplomb de sa jeunesse, me toise du haut de sa vingtaine, me regarde perplexe et répond
Qu’il ne comprend pas cette fixation pluviale (ni pour le troisième âge d’ailleurs)
Mais que c’est normal, après tout, entre vieilles, on doit s’comprendre. (!!!)

De sa chemise légèrement ouverte dépasse une petite toison brunâtre
Quant à moi, j’ai re-mis mon Damart. Pour la quatrième fois cette semaine.

Quelle tristesse, les enfants
Quelle tristesse.

what sadness – johnny polygon (official video)

Johnny Polygon, What Sadness, 2011